Accueil La Une Opinions

Le Père Fouettard légitime auprès de Saint-Nicolas?

Il y a deux ans, le compagnon du grand saint avait été la cible d’un groupe d’experts lié au Haut-Commissariat aux droits de l’homme pour les stéréotypes racistes qu’il véhiculerait

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 2 min

Voilà quelques jours qu’à l’approche du 6 décembre, Saint-Nicolas et le Père Fouettard ont fait leur apparition aux Pays-Bas, pays où le grand saint et son acolyte sont célébrés comme en Belgique. Si cette année, l’homme à la mitre était tout aussi présent, son fidèle compagnon s’est fait un peu plus discret, une série de villes ayant par exemple décidé de ne plus le faire défiler dans les écoles ou de le grimer différemment.

A l’origine de ces décisions, la polémique qui agite nos voisins nordistes depuis quelques années maintenant. En 2013, elle avait été nourrie par les plaintes déposées auprès du Haut-Commissariat aux droits de l’homme par plusieurs citoyens hollandais, fâchés que personne ne semble voir le véhicule qu’offrait la tradition aux stéréotypes racistes. Un personnage à la peau noire et aux cheveux crépus dans le rôle du méchant de service et mis à la suite de Saint-Nicolas, c’était pourtant clair selon eux…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs