Bruxelles: Gérard Depardieu va recevoir la médaille de la Ville

Bruxelles: Gérard Depardieu va recevoir la médaille de la Ville

Gérard Depardieu sera présent le 25 juin prochain à Bruxelles à l’occasion de la projection du film «Les Valseuses» de Bertrand Blier dans le cadre du Brussels International Film Festival (BRIFF), annoncent les organisateurs dans un communiqué. Sorti en 1974, le long métrage sera présenté au cinéma Palace en soirée. En marge de cet événement, l’acteur français sera décoré le même jour, fin d’après-midi, de la Médaille de la Ville de Bruxelles.

«Pour cette première édition qui coïncide avec les 50 ans de mai 68, le BRIFF n’a pas résisté à lancer 5 pavés dans la mare, le temps d’un cycle qui fait la part belle à la provocation et la contestation en mettant à l’honneur un cinéma corrosif qui flirte avec l’immoralité et le scandale», soulignent les organisateurs du BRIFF. Le public pourra ainsi (re)découvrir sur grand écran «Les Valseuses» mais aussi «If....» de Lindsay Anderson (1968),«Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil» de Jean Yanne (1972), «Trouble every day» de Claire Dénis (2001) et «Much Loved de Nabil Ayouch» (2015).

Avant sa venue au cinéma Palace en soirée, Gérard Depardieu sera reçu à l’Hôtel de Ville de Bruxelles en fin d’après-midi. Il y recevra la Médaille de la Ville de Bruxelles des mains du bourgmestre Philippe Close, en présence de l’échevine de la Culture Karine Lalieux. «Cette distinction est remise à des personnalités qui, lors de leur présence à Bruxelles, font rayonner la capitale», précise le cabinet de Karine Lalieux.

Le BRIFF se déroulera à Bruxelles du 20 au 30 juin en divers endroits, à savoir Bozar et Flagey mais aussi les cinémas UGC, Galeries, Palace et Vendôme.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. PHOTONEWS_10838727-107

    La Une choquante du Corriere dello Sport sur Lukaku: gratuit et attiseur de haine

  2. B9721767720Z.1_20191130001105_000+G4NF11L67.2-0

    Philippe Close sur le chaos à Bruxelles: «Du monde dans le centre-ville? Une bonne nouvelle!»

  3. Le fantasme des apôtres de la sécurité publique
: plus on pourra scanner les foules et identifier des suspects, plus la criminalité reculera. Encore faudrait-il que le système soit performant.

    Grand format – Le délit de sale gueule de la reconnaissance faciale

La chronique
  • L’éclipse du soft power américain

    Samedi dernier, le New York Times a répondu sèchement au gouvernement chinois, qui avait traité de fake news les informations que le journal avait publiées sur la persécution des minorités musulmanes dans le Xinjiang, alors que ces révélations, accablantes, étaient fondées sur des documents internes du régime. Habituellement très pondéré, l’éditorialiste n’a pas hésité à faire le parallèle avec l’époque nazie, « lorsque Hitler parlait de la Lügenpresse, la presse menteuse, pour discréditer le journalisme indépendant ».

    Sa cible réelle, toutefois, était Donald Trump, accusé d’user et d’abuser de l’expression fake news pour vilipender les médias qui le dérangent, au risque de servir d’alibi aux régimes autoritaires qui verrouillent l’information. « Quand un président américain attaque la presse indépendante, les despotes s’empressent de l’imiter », notait le journal, en évoquant une kyrielle de pays, de la Russie au Burundi, qui ont trouvé dans le spectre des fake news une justification très commode de leurs attaques contre les médias...

    Lire la suite

  • La participation au secours de la démocratie

    La démocratie n’est plus une évidence. Accablée de toutes les impuissances du monde, elle ne s’impose plus comme un système légitime et efficace. Boucs émissaires : les élus, en lesquels les électeurs ont de moins en moins confiance. C’est donc la démocratie représentative qui semble en crise. Et la démocratie participative qui semble l’issue.

    Réconciliera-t-on le citoyen avec la politique en l’y intégrant ? C’est le pari de celles et ceux qui multiplient les initiatives de participation...

    Lire la suite