Accueil Médias

Le CSA toujours plus sollicité par le public

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel dresse le bilan de l’année 2017. Le public est plus souvent interpellé par ce qui touche à l’égalité hommes-femmes et porte davantage plainte aujourd’hui. Petit zoom également sur la directive européenne attendue par le secteur.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Une chose est sûre, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) n’a pas chômé en 2017. Le régulateur a enregistré une augmentation de près de 150 % du nombre de plaintes, soit 392. « Jamais le CSA n’aura été autant sollicité par le public depuis sa création en octobre 1997 », indique le rapport annuel présenté ce jeudi. Si cette croissance ne s’explique pas par une augmentation des mauvaises pratiques dans le secteur de l’audiovisuel, il faut plutôt regarder du côté du public, « plus enclin à interpeller les autorités sur des principes qui lui sont chers », estime le CSA.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs