Syrie: des djihadistes occidentaux, dont des Belges, ont été relâchés lors d’échanges de prisonniers

Syrie: des djihadistes occidentaux, dont des Belges, ont été relâchés lors d’échanges de prisonniers

Les Forces démocratiques syriennes (FDS) ont relâché des membres du groupe Etat islamique, y compris des Belges, des Français et des Allemands, lors d’échanges secrets de prisonniers avec l’EI, a affirmé vendredi un quotidien britannique.

Le quotidien The Daily Telegraph affirme que trois échanges de prisonniers ont eu lieu entre les FDS et l’organisation Etat islamique. Le premier, en février, concernait 200 djihadistes, la plupart tchétchènes et arabes mais aussi «  un certain nombre de Français et au moins un Allemand ». Ils ont été emmenés de centres de détentions gérés par les FDS à des zones sous contrôle du groupe État islamique dans la province de Deir Ezzor.

Des milliers de djihadistes étrangers

En avril, environ 15 combattants et 40 femmes et enfants, dont des Marocains, des Français, des Belges et des Néerlandais, auraient été échangés. «  La plupart a été renvoyée sur le territoire de l’État islamique contre leur volonté », selon un chef tribal qui aurait servi de médiateur, cité par le quotidien.

En retour, le groupe État islamique aurait relâché un nombre identique de prisonniers kurdes capturés durant la bataille de Deir Ezzor et promis de ne pas attaqué les champs pétroliers et gaziers sous le contrôle des FDS.

Le dernier échange serait intervenu le 6 juin dans la ville d’Hajin, dans la province de Deir Ezzor, et aurait concerné 15 épouses de jihadistes.

Les FDS détiennent des milliers de jihadistes étrangers de dizaines de nationalités différentes, capturés au fil de la débâcle de l’EI.

Leur sort reste flou

Leur sort reste flou, les autorités des pays concernés refusant pour la plupart de les récupérer, à l’image du Royaume-Uni, peu enclin à voir revenir Alexanda Amon Kotey et El Shafee el-Sheikh, qui faisaient partie d’un quatuor surnommé par leurs otages « les Beatles » en raison de leur accent anglais.

Contactés par l’AFP, les ministères britannique, allemand et néerlandais des Affaires étrangères n’avaient pas répondu dans l’immédiat.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. L’ambassadeur de la jouissance se révèle surtout un être dévoré d’angoisses.

    Fellini, un gamin de cent ans

  2. Image=d-20170728-3G1Y2T_high

    Comment bien choisir son assurance hospitalisation

  3. PHOTONEWS_10839017-134

    Open d’Australie: qui sera le Joker de Melbourne?

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

    Emir Kir exclu du PS ! Le parti socialiste n’a pas esquivé cette fois, ni biaisé. Après six heures de discussion, la décision a été prise de sanctionner et non plus de comprendre ou d’excuser des comportements des élus en contradiction avec ses valeurs. Et cela quel que soit le poids de l’élu qui a dérapé. Emir Kir – qui rappelons-le peut faire appel d’une décision qu’il trouve totalement injuste –, ne bénéficie donc plus de la protection dont il a pu jouir dans le passé.

    Son bouclier de...

    Lire la suite