Signature de l’accord historique pour l’appellation de la «Macédoine du Nord»

Parmi les parrains présents à la cérémonie, sur les rives du lac frontalier de Prespes, figuraient les Premiers ministres, Alexis Tsipras et Zoran Zaev, le négociateur onusien Matthew Nimetz et la représentante de la diplomatie de l’UE, Federica Mogherini. © AFP
Parmi les parrains présents à la cérémonie, sur les rives du lac frontalier de Prespes, figuraient les Premiers ministres, Alexis Tsipras et Zoran Zaev, le négociateur onusien Matthew Nimetz et la représentante de la diplomatie de l’UE, Federica Mogherini. © AFP

Les ministres grec et macédonien des Affaires Étrangères, Nikos Kotzias et Nikola Dimitrov, ont signé dimanche un accord historique pour rebaptiser l’actuelle Ex-république yougoslave de Macédoine (ARYM) en « Macédoine du Nord », lui dégageant la voie vers l’UE et l’Otan.

L’accord de 20 pages vise à régler une des dernières querelles héritées du démantèlement de la Yougoslavie. Depuis l’indépendance de son voisin en 1991, la Grèce s’opposait à ce qu’il garde le nom de Macédoine, parce qu’elle a sa propre province septentrionale du même nom qui fut le berceau de l’empire d’Alexandre le Grand, joyau du patrimoine historique grec.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous