Accueil Culture Musiques

Thomas Dutronc, dandy virtuose

n’a peut-être pas rempli le Cirque royal, jeudi soir, mais il l’a fait danser dans la bonne humeur et avec élégance.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

La soirée a plutôt bien commencé avec la chanteuse parisienne Clou, une belle personnalité non dénuée d'humour et d'amour pour Paul Simon. Tout ce qui nous fallait avant l'arrivée de Thomas entouré de son groupe avec lequel il fait autant de musique qu'il ne prend l'apéro sur sa terrasse corse. Une toile miroir en fond d'écran et quelques ampoules suffisent à planter le décor. La mise en scène, cette fois, est réduite au minimum. Il s'agit là de la troisième date de la tournée seulement et des petits détails doivent entre être réglés mais l'esprit est clair: on est là pour passer du bon temps en compagnie d'une joyeuse bande complétée par deux choristes jouant également le rôle de danseuse et de comédienne.

Thomas joue à la perfection son rôle de faux séducteur. Elles sont d'ailleurs nombreuses dans la salle à le trouver craquant. On s'en rendra compte au moment de le rejoindre sur scène, juste pour danser. Que des filles!

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs