Jan Vertonghen: «C’est la meilleure équipe belge dans laquelle j’ai jamais joué»

© AFP
© AFP

Les Diables rouges ont déjà joué de meilleurs matchs que celui qu’ils ont livré de lundi à Sochi contre le Panama pour leurs débuts dans le Mondial 2018 en Russie. « Ce n’était certainement pas notre meilleur match, il y avait un peu de pression », a admis le recordman des sélections belges Jan Vertonghen après le match.

Les réactions d’après match des Diables et celle de Martinez

Après une maigre première mi-temps, il y a eu une amélioration après la pause. Il s’en est suivi une victoire logique 3-0. « Et cela, en principe, est un bon résultat pour nous. Nous n’étions pas vraiment inquiets à la pause, mais on aurait préféré mener 2 ou 3-0. Ce n’était pas le cas, mais nous savions qu’ils auraient des difficultés physiques et sommes restés calmes », a déclaré l’international belge.

Les matchs d’ouverture sont toujours difficiles et dangereux. De plus, les écarts lors de la première journée de cette Coupe du monde sont faibles et de nombreux pays de premier plan connaissent des problèmes. «  Lors de l’Euro, nous avons perdu contre l’Italie notre match d’ouverture et lors de la Coupe du Monde précédente, nous avons gagné de justesse contre l’Algérie. Aujourd’hui, nous avons gagné plus rapidement et avec une « clean sheet » (aucun but concédé). Maintenant c’est la Tunisie. L’idéal est de nous améliorer à chaque match et que nous soyons au top au moment du 2e tour. Nous travaillons à cela depuis deux ans maintenant et nous nous entraînons depuis des semaines. Il y avait donc un certain stress. »

La confiance des Diables dans leurs propres capacités est grande. « C’est la meilleure équipe belge dans laquelle j’ai jamais joué. Elle est complète, elle a tout : mentalité, qualité et expérience. »

Nos infos en direct

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. POLITICS ELECTIONS DEFI MEETING

    Elections 2019: les coulisses de la campagne en 7 anecdotes

  2. «
Ce sera avec le PS sans la N-VA ou avec la N-VA sans le PS
» avait dit Elio Di Rupo.

    Elections 2019: la Belgique sera-t-elle ingouvernable?

  3. © Photo News

    Elections 2019: les programmes des partis à la loupe

Chroniques
  • «En entreprises»: le pluriel est-il de mise?

    « En » et « dans »

    «  Des formations zéro faute en entreprises  » titrait, le 8 avril dernier, votre quotidien favori dans sa version « papier ». S’ensuivirent les doléances d’une lectrice qui se disait très étonnée à la lecture de ce titre. Qu’est-ce qui a pu choquer dans la formule incriminée ? Le caractère trop ambitieux de l’objectif « zéro faute » ? Point du tout ! C’est la marque du pluriel au nom entreprises. Pourtant, ces formations ne sont pas destinées à une seule entreprise, mais à plusieurs ; elles seront dispensées dans les entreprises. Pour des formations zéro faute, un bref retour sur le couple en / dans les peut s’avérer utile.

    L’emploi de la préposition en pour introduire un complément de lieu est d’usage général en français : travailler en usine, croupir en prison, s’éclater en boîte, servir en salle, entrer en conclave. Dans ces expressions, il...

    Lire la suite

  • Avis aux partis: lundi, la campagne, c’est fini!

    Ce dimanche, la parole est aux électeurs. A ceux qui pensent que le vote ne sert à rien, ce rappel très utile : le soir des élections, ce sont les résultats que chaque parti scrutera avec angoisse. C’est la mathématique qui désigne les vainqueurs et qui prend une claque, au nord comme au sud du pays. Aucun jeu n’est fait et les votes exprimés peuvent bouleverser les cartes et rendre des alliances si pas impossibles, difficiles ou illégitimes. Il y a toujours des surprises les soirs d’élections, et ce sont les citoyens qui les...

    Lire la suite