Accueil Belgique Politique

Un corbeau hante la politique d’un village de 83 habitants

Herstappe compte 83 habitants. Des lettres anonymes ont été envoyées au bourgmestre. Lundi soir, il s’est retiré de la liste unique. Reportage.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Herstappe, un village paisible, la commune la moins peuplée de Belgique. En tout, 83 habitants issus d’une poignée de familles. Un village qui ne fait partie d’aucune entité et qui est traversé par la bien nommée rue du Village. Lundi soir, son bourgmestre Claudy Prosmans a quitté la liste unique qui s’était imposée en 2012. Sans concurrence. Et sans élections locales. Prosmans continuera à diriger la commune comme bourgmestre indépendant.

De l’aveu des rares habitants croisés pourtant, « il ne se passe jamais rien » dans ce bourg à facilités enclavé entre Flandre et Wallonie, entre Tongres et Crisnée. Mais un climat de suspicion et de crainte s’est installé depuis un peu moins d’un mois. Depuis qu’un corbeau s’est mis en tête d’envoyer des lettres anonymes de dénonciation à Claudy Prosmans et au gouverneur de la Province, l’ambiance est devenue lourde, pesante.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs