Demeyer: «La ville de Liège change»

Willy Demeyer.
Willy Demeyer. - Belga.

Willy Demeyer, bourgmestre PS de Liège, évoque avec satisfaction la législature qui se termine.

Quel bilan tirez-vous ?

Il illustre la parfaite mise en œuvre des budgets adoptés lors de la législature. 95 % des actions du projet de ville ont été réalisées ou sont en cours de réalisation. C’est un des premiers enseignements : la ville de Liège a été bien gérée. Nous avons tenu nos engagements et nos budgets ont été présentés à l’équilibre, sans toucher à la fiscalité puisque le taux d’IPP est resté à 8 %.

Quelles nouveautés ont marqué cette législature ?

Je suis particulièrement fier de la stratégie de développement mise en œuvre avec le collège. 12 grands projets ont été réalisés ou sont en cours de réalisation : le tram, les parkings relais, le projet de réhabilitation du Val Benoît, les aménagements autour du Palais des congrès, le déménagement du Hall des foires vers Bressoux, le projet Bavière, le développement de Droixhe, l’Esplanade des Guillemins avec la nouvelle passerelle, le parc et le Musée de la Boverie, la bibliothèque des Chiroux, et la cité administrative et la valorisation du cœur historique.

Pour vous, Liège évolue donc indéniablement…

C’est certain. Notre stratégie propulse Liège dans les villes résilientes, où la qualité de vie des habitants est primordiale. Nous avons pris des décisions fortes, notamment, en matière de mobilité avec effet immédiat : la mise en location de 650 vélos, l’obligation d’intégrer des garages à vélo dans les permis, l’extension du piétonnier… Tout le monde reconnaît que Liège change.

Vous avez fait parler de Liège à d’autres niveaux aussi.

Je suis fier des combats que nous avons menés au niveau local avec retentissements importants. Je pense à notre opposition au TTIP et au Ceta, aux visites domiciliaires, notre déclaration de ville hospitalière...

Vous avez également beaucoup investi dans les forces de l’ordre.

En 2015, nous avons pris la décision d’investir massivement. Deux nouveaux commissariats sont en finalisation aux Guillemins et à Rocourt. Sans compter les 155 caméras qui couvrent désormais le territoire.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bibliothèque et musée|Urbanisme|Liège (prov. de Liège)
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. ©Belga

    Les coulisses du retour de Vincent Kompany à Anderlecht

  2. Oulare et les Rouches n’ont eu que peu d’occasions à Genk dimanche.

    Le Standard en Europe sans passer par la case «barrage»

  3. La Belge Sylvia Huang se produira ce lundi.

    Dernière ligne droite pour les finalistes du Reine Elisabeth

Chroniques
  • Mawda, la dignité humaine

    Voilà un an que la petite Mawda a été tuée par un policier, lors d’une course-poursuite absurde qui s’inscrivait dans la chasse aux migrants lancée et voulue par Theo Francken et Jan Jambon, encouragée et autorisée par Charles Michel – l’opération « Medusa » dont le but était clairement de « faire du chiffre » en interpellant un maximum de migrants tout en prétendant lutter contre « la traite des êtres humains ». Tout, dans cette affaire et dans la gestion politique de ce dossier, est indigne, côté gouvernement. Heureusement, des citoyens et des citoyennes ont pu, un tant soit peu, sinon sauver l’honneur de notre pays, du moins rendre un peu de dignité aux victimes.

    Hasard de calendrier ? Sans doute pas tout à fait ; ce samedi 18 mai, Hart boven Hard et Tam-Tam organisent...

    Lire la suite