Accueil Société

Une équipe de la RTBF arrêtée en plein tournage au centre 127 bis (vidéo)

Les deux journalistes et les trois techniciens de l’équipe ont été emmenés en fourgon au commissariat.

Temps de lecture: 1 min

Une équipe de la RTBF se trouvait ce mercredi sur le chantier du nouveau centre fermé pour les familles, extension du centre 127 bis, à Steenokkerzeel. L’équipe était présente pour filmer une action du groupe Not In My Name qui proteste contre les travaux.

Le journaliste Himad Messoudi a pu joindre sa rédaction grâce à sa montre connectée. « Vers 13h, la police est entrée sur le site, et a commencé une série d’arrestations de militants. À un moment on nous a demandé d’arrêter de filmer. Cinq minutes après, on nous a carrément pris notre matériel, même mon téléphone », raconte-t-il.

Le journaliste, et ses quatre collègues ont été arrêtés et emmené en fourgon au commissariat où leur a été signifié leur arrestation administrative et qu’ils resteraient entravés le temps des opérations sur place. Ils ont été libérés peu avant 14h30.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Guy Bartet, mercredi 20 juin 2018, 18:19

    On aurait le même incident dans un pays où l'on ne respecte pas la presse (il y a le choix), on entendrait Didier Reynders crier au loup (à juste titre d'ailleurs). Sûrement une histoire de paille et de poutre.

  • Posté par delpierre bernard, mercredi 20 juin 2018, 16:52

    Ce qui est positif, c'est que la police n'a pas arrêté le chauffeur de cette expédition et s'est contentée des deux journalistes et des trois techniciens faisant partie de cette équipée surréaliste en terme de rapport coût/qualité...au moins, on sait avec quelle désinvolture sont dépensés nos impôts dans cette maison "Kafka". Il

  • Posté par Michaël Haubold, mercredi 20 juin 2018, 14:42

    Qu'est-ce que ce pays devient où on ne respecte plus la liberté de la presse? C'est Erdogan qui a pris le pouvoir?

  • Posté par Henkart Thierry, mercredi 20 juin 2018, 15:00

    Non, pire : la N-VA ( pour fêter la journée mondiale des réfugiés).

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko