Accueil Monde États-Unis

Le retrait des USA du Conseil des droits de l’homme en 4 questions

Créé pour protéger les droits humains, le Conseil des droits de l’homme de l’ONU est critiqué par Washington. Certes imparfait, il joue pourtant un rôle essentiel.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

L’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU Nikki Haley a expliqué que son pays quittait le Conseil des droits de l’homme de l’ONU (CDH) parce que le Venezuela, la Chine, Cuba et la RDC y siègent, et que les propositions américaines visant à pouvoir exclure à la majorité simple et non plus qualifiée un membre ne respectant pas les droits humains ont été balayées. Et que le Conseil s’acharne contre Israël plus que contre tout autre pays. Décodage avec le juriste François Dubuisson.

1Certaines critiques des USA sont-elles justifiées ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs