Accueil Monde Union européenne

Migration : un mini-sommet européen pour sauver Merkel

« Le Soir » a reconstitué les circonstances de l’organisation en catastrophe d’un « mini-sommet » sur la migration. Il était voulu par Angela Merkel. Le président du Conseil européen Donald Tusk en a refusé l’organisation. Jean-Claude Juncker a accepté de le faire. Cela ne plaît pas à tout le monde.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 5 min

Alors qu’elle est sous une pression extraordinaire de son « parti frère », la CSU bavaroise, dont le patron et nouveau ministre de l’Intérieur exige un net durcissement de la politique migratoire allemande, la chancelière Angela Merkel cherche de plus en plus désespérément une « solution européenne » qui lui permette de donner satisfaction à son partenaire de coalition. Très concrètement : Horst Seehofer veut pouvoir renvoyer vers l’Italie, beaucoup plus vite que cela ne se passe actuellement, les migrants arrivant en Allemagne mais qui ont déjà déposé ue demande d’asile en Italie. Quitte à refuser l’entrée sur le territoire allemand de ces migrants…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par José Remacle, jeudi 21 juin 2018, 9:09

    Pas en Tunisie voyons! Cela ferait fuir les touristes.

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs