Accueil Monde Union européenne

Données sur les passagers: les 28 claironnent que le PNR européen est adopté

Mais le projet n’oblige pas les Etats à partager leurs informations sur les données passagers. Une faiblesse qui pourrait plomber le soutien du Parlement européen.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 3 min

Le serpent de mer qu’est le système européen de bases de données des passagers aériens, a-t-il enfin été attrapé ? Ce projet de collecter, conserver et le cas échéant échanger entre Etats les données des passagers aériens est enlisé depuis 2011, mais relancé avec grande emphase après chaque grand attentat sur le sol européen. Ce fut le cas après Charlie Hebdo en janvier, puis à nouveau après les récents attentats de Paris. Les 28 ministres de l’Intérieur réunis en conseil de l’UE vendredi à Bruxelles, ont en tous cas donné leur accord final à un compromis conclu il y a trois jours avec le Parlement européen. Ou plutôt avec l’eurodéputé conservateur britannique Timothy Kirkhope, rapporteur de ce projet.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Vaccins anti-covid: «Le fossé est trop grand, nous devons faire mieux, ensemble, rapidement. Mais comment?»

La réunion ministérielle entre l’UE et l’Union africaine, tenue mardi à Kigali, n’a pas permis de rapprocher les points de vue sur le front de l’inégalité criante pour l’accès aux vaccins contre le covid. Le partage est « beaucoup trop lent, beaucoup trop désorganisé », reconnaît Sophie Wilmès. Les Européens refusent toujours la levée des brevets.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs