Accueil Opinions Éditos

La suédoise est fatiguée, la N-VA est turbulente

Après pratiquement quatre ans aux affaires, le gouvernement fédéral piétine.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Il est temps que ça s’arrête. La fin est longue. La suédoise est fatiguée. Le Premier ministre se démultiplie, il est sur tous les fronts, mais derrière, ça ne suit plus (comme avant).

Après pratiquement quatre ans aux affaires (fin 2014-mi 2018), et une série impressionnante de réformes tout spécialement dans le domaine socio-économique (du sérieux, du lourd : pensions, marché du travail, tax shift…), le gouvernement fédéral MR/N-VA/CD&V/VLD piétine.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Björn Deckers, samedi 23 juin 2018, 19:05

    @Jean Marie Verdoodt. Vous faites de l'humour? Le Soir n'aurait pas le courage d'assumer un Editorial publié sur son site? Un peu de sérieux svp! Le nom de l'auteur, pour vous rassurer figure en toutes lettres sur la version pdf et papier du journal. On peut encore à loisir critiquer le gouvernement, soyons de bons compte, même si je fais partie des éléments critiques de cette coalition gouvernementale, on est loin de la Turquie et le Soir n'a nulle besoin de se cacher (bien mal du reste) pour noter qu'après quatre ans de coalitions et à un an des prochaines élections, le gouvernement éprouve quelques difficultés dans une posture assez commune en vérité. Rassurez vous, la monstrueuse presse que vous qualifiez de "gauchiste" continuera à signer ses éditoriaux qui vous déplaisent, l'oubli ici du signataire n'est en rien un signe de la glorieuse dictature flamaingante que vous semblez appeler de vos voeux...

  • Posté par Jean-Marie VERDOODT, dimanche 24 juin 2018, 13:29

    M Deckers, vous êtes à coté de la plaque ! En 1, je ne suis pas contre la critique quand elle est constructive. En 2, on publie un jour jour un article qui dit 'blanc' et un autre jour un article qui dit 'noir'. En 3, je ne vois pas où vous allez chercher que je taxe la presse de gauchiste (je n'ai jamais dit cela) Et, en 4, je ne vois pas non plus où vous trouvez que j'appelle de tous mes vœux une 'glorieuse dictature flamingante' (peut-être la consonance de mon nom ? mais nous sommes en Belgique que diable.)

  • Posté par Jean-Marie VERDOODT, samedi 23 juin 2018, 12:23

    Article non signé !! On a le courage de ses opinions. Mais bien curieux car il y a quelques jours un article du même Soir titrait que Louis Michel était sur tous les fronts,( immigration, F16, prisons,etc...)

  • Posté par albert vynckier, samedi 23 juin 2018, 10:43

    la seule manière économique de gagner plus d'argent, ce n'est pas le travail ni l'expérience puisque le travail c'est comme le sport le jeu en moins , au bout d'un moment, les capacités déclinent, c'est d'avoir plus de responsabilités.

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs