Accueil Sports Football Diables rouges

Doigts de Fatma et tarte au riz: un brunch belgo-tunisien avant le match

Comment vivre un match en couple quand on ne soutient pas la même équipe ? Gilles et Feriel avaient opté pour la décontraction avant le match, mais pendant un peu moins.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Waterloo, morne fanzone pour Feriel, 28 ans, fiancée à Gilles depuis une semaine. Enveloppée dans le drapeau de son pays, la jeune femme était à première vue la seule supportrice de la Tunisie dans la plaine de 33 mètres carrés noir jaune rouge, qui ondulait à chaque but et frémissait à chaque occasion manquée.

La jeune Tunisienne pronostiquait une victoire de la Belgique à 2-1, quand son fiancé prédisait un 4-1. La surprise les attendait tous les deux, avec un cinquième but de Batshuayi pour la Belgique après les doublés d’Hazard et de Lukaku et le baroud d’honneur tunisien marquant un deuxième goal juste la fin du match.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs