Accueil Monde États-Unis

Trump reste ferme sur l’immigration, 2.000 enfants sont toujours séparés de leurs parents

Le président américain a une nouvelle fois appelé à encore plus de fermeté sur l’immigration, allant jusqu’à suggérer que les sans-papiers puissent être expulsés sans passer par la case justice.

Temps de lecture: 1 min

Plus de 500 enfants de migrants ont été réunis avec leur famille aux Etats-Unis mais 2.000 autres restaient dimanche toujours séparés de leurs proches, le flou régnant sur le calendrier et les modalités d’éventuelles retrouvailles malgré la polémique autour de la politique de Donald Trump.

Après sa spectaculaire volte-face de cette semaine censée mettre fin à la séparation des familles, le président américain a lui une nouvelle fois appelé dimanche à encore plus de fermeté sur l’immigration, allant jusqu’à suggérer que les sans-papiers puissent être expulsés sans passer par la case justice.

«  Nous ne pouvons pas autoriser ces personnes à envahir notre pays », a-t-il tonné sur Twitter. «  Quand quelqu’un entre, nous devons immédiatement, sans juges ou décisions judiciaires, les renvoyer d’où ils viennent », a poursuivi Donald Trump.

Son administration a publié samedi les premiers chiffres officiels depuis que le président républicain a, dans un rétropédalage soudain, mis fin mercredi, par décret, à la séparation systématique des enfants de leurs parents arrêtés pour avoir franchi illégalement la frontière depuis le Mexique.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Petitjean Marie-rose, lundi 25 juin 2018, 23:27

    Parler de "fermeté" me semble à tout le moins un euphémisme. Entêtement stupide ou bêtise au front d'airain me semblent plus adéquats.

Sur le même sujet

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une