Accueil Sports Coupe du monde Les Diables rouges

Diables rouges: «HLM», la franche connexion

Après avoir maltraité la défense panaméenne, le trident offensif belge a remis le couvert face aux Aigles de Carthage, samedi après-midi, dans une Otkrytie Arena du Spartak Moscou qui s’est enflammée pour la « HLM » et a consumé les derniers espoirs de qualification de la Tunisie.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Si l’enjeu avait un peu pris le pas sur le plaisir lors de l’entrée en matière des Diables rouges contre la (très) modeste nation du Panama (qui a d’ailleurs volé en éclats face à l’Angleterre…), le probant succès acquis sur la Tunisie samedi (5-2) a brisé les quelques interrogations qui planaient encore sur l’état de fraîcheur mentale et physique du groupe belge. Et sur sa capacité à supporter la pression d’un événement comme la Coupe du monde.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs