Bruxelles: des militants occupent l’entreprise Thales pour dénoncer les violences perpétrées par l’Etat d’Israël

L’émission pouvait être écoutée sur le 105.4 ©D.R
L’émission pouvait être écoutée sur le 105.4 ©D.R

Ce lundi matin, une trentaine de militants pour les droits des Palestiniens se sont introduites dans le siège de l’entreprise Thales à Bruxelles. L’entreprise française, spécialisée dans la défense, est selon eux en « relation étroite avec le complexe militaro-industriel israélien ».

Durant une heure, les militants ont tenu une émission de radio dans les locaux de Thales afin de dénoncer ces liens commerciaux. « Les armes mises au point sont testées et approuvées dans le cadre de crimes de guerre commis par l’armée israélienne à l’égard des Palestiniens de Gaza », rapporte le communiqué des militants, attachés à la campagne pacifique BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous