Accueil Sports

Quand les stades perdent leurs rues

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Tous ces noms hantent la mémoire collective. Et pourtant, ils ne se sont pas foulés, les Anglais. Pour nommer leurs stades, ils ont souvent pris le nom du lieu le plus proche : une rue (Anfield Road, Maine Road, Carrow Road, White Hart Lane), un parc (St-James Park, Pride Park, Ewood Park, Villa Park, Goodison Park), un lieu emblématique proche (Craven Cottage, Riverside ou Old Trafford).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Tom Boonen, Thor Hushovd et Robbie McEwen analysent les chances de Wout Van Aert au Tour de France: «Un tapis rouge devant lui pour le vert»

Anciens vainqueurs du classement aux points, Tom Boonen, Thor Hushovd et Robbie McEwen ont été réunis par « Het Laatste Nieuws » pour évoquer les chances du coureur de Jumbo-Visma sur les routes du Tour : à moins d’une catastrophe que personne ne souhaite, rien ne doit l’empêcher de monter sur le podium à Paris avec le maillot vert sur les épaules.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs