Accueil Sports Coupe du monde

Coupe du monde: voici ce qu’il faut retenir de ce mardi (photos et vidéos)

Du somptueux but péruvien de Carrillo à l’incroyable qualification de l’Argentine pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde en passant par le geste incompréhensible de Maradona, on revient sur tous les événements qui ont marqué cette nouvelle journée de compétition.

Vidéo - Temps de lecture: 3 min

Que de faits importants ce mardi en Russie !

L’info du jour : l’Argentine qualifiée dans la douleur pour les huitièmes de finale

L’Argentine, vice-championne du monde en titre, s’est qualifiée de justesse pour les huitièmes de finale du Mondial 2018 grâce notamment à un but de Lionel Messi. Elle affrontera la France samedi à 16h. Le Nigeria, battu 2-1 par l’Albiceleste, a pourtant frôlé la qualification mais termine finalement troisième du groupe D.

Dans l’autre match, la Croatie a battu l’Islande sur le score de 2-1. Les buts de Badelj (53e) et Perisic (90e) permettent aux Croates de réaliser un impressionnant 9 sur 9. Le penalty de Sigurdsson (1-1 à la 76e) ne modifie donc pas la donne : les Islandais sont éliminés. En huitièmes de finale, la Croatie affrontera le Danemark, dimanche à 20h.

La stat du jour : Guerrero et Carrillo mettent fin à 36 ans de disette

Une victoire pour l’honneur ! Le Pérou, déjà éliminé, a anéanti les dernières chances de qualification de l’Australie (2-0) au Mondial 2018 et quitté en beauté sa première Coupe du monde depuis 36 ans grâce au capitaine Paolo Guerrero, passeur pour puis buteur. Au stade olympique de Sotchi, sous une chaleur étouffante, Guerrero a d’abord adressé un centre parfait pour la volée croisée d’André Carrillo (18e), puis il a conclu lui-même d’un tir en pivot dévié par un défenseur (50e).

La déception du jour : un nul blanc fort pâle entre la France et le Danemark

Rarement un match nul l’aura autant été : l’équipe de France a rempli son objectif de terminer à la première place du groupe C, mardi à Moscou, au prix d’un 0-0 totalement insipide contre le complice danois, également qualifié pour les huitièmes de finale. La dilution de l’enjeu a fini par tuer le jeu, au point de susciter les lazzi du stade Loujniki et les « olé » ironiques des Danois pour les passes de leurs joueurs. Dans le jargon du foot, on appelle cela une purge !

Le chiffre du jour : 100

En ouvrant le score contre le Nigeria, l’Argentin Lionel Messi a inscrit le 100e but de la Coupe du monde 2018 en Russie. Au passage, il a mis fin à une disette de 660 minutes en Coupe du monde. Son dernier but dans un Mondial remontait à l’édition 2014 au Brésil lorsqu’il avait réalisé un doublé contre… le Nigeria ! En 2014, le 100e but du tournoi avait été inscrit par le Brésilien Neymar.

messi in

L’image du jour : les doigts d’honneur de Maradona

L’Argentine n’a pas vraiment fait le spectacle, c’est plutôt Maradona qui s’en est chargé. Alors qu’il avait célébré le but de Messi par une prière lors de laquelle il semblait rentrer en transe, « El Pibe de Oro » a réagi de manière plus explicite après le goal de Rojo (2-1). Il s’est penché sur le balcon où il siégeait et il a adressé un double doigt d’honneur envers le Nigeria et certainement ses supporters. De nouveau un geste excessif effectué par l’homme le plus extravagant de l’histoire du foot

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Coupe du monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb