Accueil Sports Coupe du monde

Le Brésil et la Suisse pour confirmer, l’Allemagne pour sortir du piège d’un groupe indécis: les enjeux de ce mercredi

Les groupes E et F vont connaître leur dénouement avec l’avenir du champion du monde en titre, l’Allemagne, et d’un des plus grands favoris de cette Coupe du monde, le Brésil, au centre de l’attention.

Temps de lecture: 4 min

Cette avant-dernière journée du premier tour promet d’être palpitante vu les équipes en présence et ce qu’il y a en jeu. La journée débute par le groupe F, le plus indécis de cette Coupe du monde. C’est le seul groupe où les quatre équipes (Mexique, Allemagne, Corée du Sud et Suède) ont encore la possibilité d’accrocher les deux places en huitièmes de finale. Ce sera ensuite au tour du groupe E de monter sur les terrains russes avec trois équipes (Brésil, Suisse et Serbie)pour deux places.

Les matches au programme ce mercredi sont : Mexique-Suède (16h), Corée du Sud-Allemagne (16h), Serbie-Brésil (20h) et Suisse-Costa Rica (20h)

Le champion du monde allemand au tapis ?

Après une défaite inaugurale contre le Mexique (0-1), l’Allemagne s’est rattrapée en toute fin de rencontre face à la Suède (2-1) pour éviter une élimination prématurée. De là à dire que le rouleau compresseur allemand est lancé, difficile à dire. Pour faire taire les doutes, la Mannschaft devra tenir son rang de championne du monde face à la Corée du Sud dans la Kazan Arena. Une victoire par deux buts d’écart validerait son ticket pour les huitièmes, sans avoir à se soucier du résultat de l’autre match de ce groupe (Mexique-Suède). La première place est même possible en cas de défaite mexicaine. La Corée du Sud en revanche, la qualification sera plus difficile : il leur faut une victoire et voir le Mexique s’imposer largement face à la Suède pour passer à la différence de but. Le sélectionneur coréen estime les chances de son pays à 1 %.

PHOTONEWS_10722050-347

Mexique-Suède, un duel pour une place… ou deux

Le Mexique est en position très favorable dans ce groupe F avec ses deux victoires. Il visera donc le sans-faute face à la Suède pour composter son billet pour les huitièmes en tant que premier du groupe. Mais attention, car les Suédois arrivent revanchards après la terrible défaite in extremis face à l’Allemagne en deuxième journée. Un partage entre les deux équipes à Ekaterinbourg est suffisant pour que le Mexique se qualifie… et peut-être même pour la Suède si la Corée du Sud fait tomber l’Allemagne. En cas de victoire des Scandinaves et de l’Allemagne, c’est la différence de but qui départagera le Mexique, la Suède et l’Allemagne pour les deux places en huitièmes de finale.

FOOT-WC-2018-SWE-MEX-GC6BIPTBB.1

Un exploit serbe face au Brésil ?

Avec un nul et une victoire, le Brésil est en tête du groupe E, ne devançant la Suisse que par sa différence de but. Elle n’est cependant pas encore assurée de poursuivre dans ce tournoi en Russie. La Seleçao a arraché la victoire dans le temps additionnel face au Costa Rica (2-0) et voudra peut-être éviter de se faire trop peur en marquant bien plus tôt dans la rencontre ce mercredi à Moscou. Mais face à la Serbie, la tâche ne sera pas facile. Les Serbes ont eux aussi encore la possibilité de passer en huitièmes, et cela passe obligatoirement par une victoire. Le Brésil peut se contenter du point du partage, mais s’imposer lui assurerait presque la première place du groupe.

FOOT-WC-2018-BRA-SRB-GI0BIPML8.1

Coutinho sort de l’ombre de Neymar

Avant même le début du Mondial, le Brésilien que tout le monde attendait est Neymar. Après deux matches, la vedette de la Seleçao s’est plus illustrée par ses nombreuses chutes et simulations que par son efficacité face au but. Pendant ce temps-là, c’est Coutinho qui monte en puissance. Le petit milieu a déjà inscrit deux beaux buts dans ce Mondial, mais reste discret. « Je n’aime pas parler de moi et ce n’est pas quelque chose que j’ai en tête. Je veux simplement progresser, apprendre, aider le Brésil à atteindre ses objectifs et être sacré champion », a-t-il dit mardi, heureux de disputer son premier Mondial.

PHOTONEWS_10721911-349

Premier but du Costa Rica dans ce tournoi ?

Le Costa Rica va jouer pour l’honneur face à la Suisse à Nijni Novgorod. Déjà éliminés après deux rencontres, les Ticos n’ont même pas encore inscrit le moindre but dans cette Coupe du monde et auront à cœur de sauver l’honneur. Face à eux se dresse la Suisse qui vise, elle, les huitièmes de finale. Un match nul suffit à la Nati pour passer au deuxième tour. Elle peut aussi tenter de prendre la première place du groupe en s’imposant. Il faudrait alors une contre-performance du Brésil face à la Serbie dans l’autre match du groupe. Les Suisses pourraient rejoindre les huitièmes de finale de la Coupe du monde pour la troisième fois en quatre éditions.

PHOTONEWS_10721953-110

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Coupe du monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb