Accueil Belgique

Les patrons wallons demandent aux syndicats de se ressaisir

L’Union wallonne des entreprises n’a pas apprécié l’absence de la FGTB et de la CSC au comité de gestion du Forem.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Mardi après-midi, les huit représentants de la FGTB et de la CSC ont refusé de s’asseoir sur le banc syndical lors de la réunion du comité de gestion du Forem. L’organisme wallon en charge de la formation et de l’emploi est géré de manière paritaire. L’absence des syndicats rendait le quorum inatteignable. Une nouvelle réunion devra être convoquée.

FGTB et CSC ont voulu marquer le coup par une posture inédite. Ils ont exprimé leur ras-le-bol à l’égard d’un gouvernement qui, à les en croire, multiplie les décisions non concertées et les mesures vexatoires en matière d’emploi. Pierre-Yves Jeholet (MR), le ministre de l’Emploi, est particulièrement visé : « Que cherche-t-il réellement, à part nous emm… ? », se demandent Thierry Bodson et Marc Becker, les deux responsables syndicaux pour la Wallonie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs