Accueil Sports Football Diables rouges

Diables rouges: l’heure de passer chez le(s) coiffeur(s)

L’expression appartient depuis une trentaine d’années au vocabulaire sportif comme d’autres termes tels le Clasico, le tiki-taka ou la remontada qui se sont eux aussi fixés dans le jargon.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Au même titre que ne le fut France-Danemark mardi, la rencontre entre l’Angleterre et la Belgique sera selon toute vraisemblance le match des coiffeurs.

Mais d’où vient cette expression qui a donné ses lettres de noblesse à une banale rotation des effectifs ?

Pour ne rien vous cacher, nul ne le sait et en tout cas personne ne peut affirmer détenir la vérité sur le sujet. Mais les explications à la fois multiples, varient de l’étymologie simple à l’imagerie la plus cocasse. On vous ouvre donc à la fois le dico et les portes du salon de coiffure afin de vous permettre de faire vous faire une religion sur une question, il est vrai, d’importance cruciale.

1 Le bon usage : des titulaires supplantés

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs