Accueil Sports

«Dangereux de briser l’élan actuel»

L’avis d’un psychologue du sport...

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Ancien athlète belge aujourd’hui reconverti en psychologue du sport, Nathan Kahan estime que Roberto Martinez aurait tort de se livrer à de périlleux calculs d’apothicaires en essayant d’éviter tel ou tel adversaire, en se démarquant de la philosophie qu’il a mise en place et qui semble porter ses fruits. Ou en choisissant sciemment de se passer d’éléments compétitifs et déterminés. «  Dans le sport de haut niveau, il y a une règle immuable, explique-t-il. Quand une équipe est dans un « flow » positif, il est dangereux de le briser au risque de se brûler les ailes. Cet élan avait déjà commencé lors de la préparation. Au Mondial, c’est pareil. Pour espérer aller loin dans un tournoi, il faut savoir profiter de cette belle dynamique. Je ne crois donc pas qu’il soit utile et encore moins bienvenu de tout changer.  »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Standard: le retour en grâce de Selim Amallah

Invité, il y a quelques semaines, à se trouver un nouveau port d’attache, l’international marocain est aujourd’hui dans les bons papiers de Ronny Deila, qui souhaite le conserver. Amallah prendra-t-il le risque de quitter Sclessin à quatre mois de la Coupe du monde ?

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs