Accueil Monde Union européenne

L’Europe en crise: cinq éditorialistes européens prennent position

L’Union européenne est en crise. Et « Le Soir » n’est pas le seul journal européen à l’écrire. De l’Italie à la Pologne, les quotidiens de Lena, association européenne de journaux, prennent position.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Cinq journalistes du groupe Lena confient leurs constats, leurs craintes mais aussi leurs espoirs et leurs doléances. Tous sont d’accord, l’Europe vaut la peine de se battre. Mais où sont les dirigeants européens capables de le faire ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Bachelart Bernard, jeudi 28 juin 2018, 12:59

    De très belles phrases sortent de la plumes de ces éditorialistes, mais aucun d'eux ne met le doigt sur les causes du problème. Si les pays occidentaux avaient moins promu les changements de régimes dans les pays du Moyen-Orient et plus promu le contrôle des naissances dans les pays africains, nous n'en serions pas là.

  • Posté par christian collin, jeudi 28 juin 2018, 12:53

    En réalité, cela fait 30 ans que le problème des migrants ou immigrés préoccupe la population européenne. Préoccupation que les dirigeants ont toujours toujours négligée ou méprisée. Qu'ils ne s'étonnent pas maintenant de récolter ce qu'ils ont semé.

  • Posté par Dupont Laurent, jeudi 28 juin 2018, 11:33

    Crise de la dette, crise migratoire, crise de l'UE ... Difficile de ne pas voir dans cet enchaînement un lien de cause à effet. La mondialisation incontrôlée a déstabilisé les économies européennes et, sous sa forme financière, entraîné la crise de 2008, qui a à son tour fortement ébranlé lesdites économies. Celle-ci s'est indéfiniment prolongée en Europe sous la forme de la crise de la dette et de l'euro, à cause de l'incapacité des dirigeants européens de développer une réponse forte, cohérente et concertée (on commence seulement maintenant à parler sérieusement d'un budget de la zone euro). A alors éclaté la crise migratoire, du pain bénit pour les formations nationalistes qui n'attendaient que l'occasion de refiler la faute de nos maux aux immigrants. Ces mêmes formations menacent aujourd'hui les fondements mêmes de l'UE La bête est sortie de sa cage, et il y a peu de chances qu'on arrive à l'y faire rentrer avant longtemps. Mais qu'on ne s'y trompe pas. Le triomphe des thèses d'extrême-droite est le constat cinglant de l'échec des partis traditionnels à apporter une réponse convaincante aux inquiétudes et exaspérations de leurs populations.

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs