L’Espagnol Jaime Roson suspendu par l’UCI en raison de son passeport biologique

©Photonews
©Photonews

Le coureur cycliste espagnol Jaime Roson a été suspendu à titre provisoire par l’Union cycliste internationale (UCI) pour anomalie sur son passeport biologique détectée en janvier 2017, a annoncé jeudi son équipe Movistar.

Roson, 25 ans, a été recruté à l’intersaison par la formation espagnole. Movistar a insisté sur la date de l’anomalie « près d’un an avant que l’arrivée du coureur dans l’équipe ». Roson courait alors pour la formation Caja Rural, classée à l’échelon Continental Pro (2e division).

« Depuis son arrivée en 2018, le comportement, les analyses et les valeurs du passeport biologique du coureur ont été irréprochables », a souligné l’équipe Movistar en ajoutant que, pour ces raisons, elle collaborerait avec Roson pour tenter de trouver des explications à ce cas.

L’équipe espagnole a mentionné qu’en application des règles de l’UCI, elle suspendait provisoirement ses relations de travail avec le coureur espagnol.

Roson, 8e du classement final de Tirreno-Adriatico en mars, a gagné en mai le Tour d’Aragon. Il ne figurait pas parmi les coureurs retenus par Movistar en vue du Tour de France 2018.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous