Sommet européen: l’Italie bloque l’adoption de conclusions communes

Sommet européen: l’Italie bloque l’adoption de conclusions communes

L’Italie a bloqué jeudi soir les conclusions des dirigeants européens sur les questions commerciales et de défense. Le Premier ministre italien Giuseppe Conte n’entend pas les approuver avant que celles relatives à la migration, qui doivent être discutées durant le dîner du sommet, ne soient connues.

En arrivant au sommet, M. Conte avait menacé de bloquer l’adoption d’un texte commun du Conseil européen s’il n’obtenait pas plus de solidarité des pays de l’UE dans le domaine migratoire.

Durant la première partie du sommet, les chefs d’État et de gouvernement ont travaillé à leurs conclusions relatives à la défense, la croissance et l’innovation, mais aussi la politique commerciale. Giuseppe Conte a toutefois réservé sa position sur ces conclusions qui n’ont dès lors pas pu être approuvées.

« Comme un État membre a émis une réserve sur les conclusions dans leur intégralité, aucune n’est validée pour l’instant », a précisé le porte-parole du président du Conseil européen, Donald Tusk.

La conférence de presse prévue jeudi soir à l’issue de la première session du sommet a dès lors été annulée. M. Tusk et son homologue de la Commission, Jean-Claude Juncker, devraient s’exprimer vendredi devant la presse.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous