Accueil Société Régions Bruxelles

Bruxelles: un bout de trottoir pour sceller le retour symbolique de Lumumba

La cérémonie d’inauguration, le dévoilement d’une modeste plaque bleue portant le nom célèbre, fut un grand moment d’émotion.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Un bout de trottoir, sur le périmètre de Bruxelles ville, au bord d’un tunnel, au pied de hautes tours venteuses, à côté d’une station de métro… À première vue, la « place Lumumba » que la ville de Bruxelles a accordé au héros de l’indépendance congolaise est dérisoire. Et cependant, la cérémonie d’inauguration, le dévoilement d’une modeste plaque bleue portant le nom célèbre, fut un grand moment d’émotion.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Possen Victor, lundi 2 juillet 2018, 10:52

    Je constate qu'il y a beaucoup d'ignorants de la réalité cruelle vécue par un peuple dans son propre pays.

  • Posté par Gabriel Jacqueline, lundi 2 juillet 2018, 14:18

    Possen Victor: plus de cours d'histoire à l'école: remplacée par des cours d'éveil! Je me demande qui est éveillé?

  • Posté par Remi Baeyens, dimanche 1 juillet 2018, 10:23

    Fantastique, à l'unanimité le collège de la ville de Bruxelles a réussi à contenter 300 personnes (et combien de gens indignés dans le pays?) Gommer purement et simplement les faits d'il y a 58 ans: assassinat de plusieurs milliers de ses concitoyens, de centaines de belges: c'est de la politique parait-il mais ce n'est sûrement pas l'Histoire.

  • Posté par Serge Vandeput, dimanche 1 juillet 2018, 12:25

    Les élections approchent et les Belges noirs votent aussi. Cloose et Flahaut vendraient leur mère pour UN vote en leur faveur.

  • Posté par Michel Raurif, dimanche 1 juillet 2018, 9:01

    Pourquoi le journal a si rapidement supprimées les critiques émissent par une grande partie de la population contre ce projet de la honte ? Cela en dit long sur la soi-disant " neutralité d' opinons " du journal !

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs