Accueil Sports Coupe du monde Les Diables rouges

Défense des Diables: à trois pour une place

Avec le retour de blessure de Thomas Vermaelen et Vincent Kompany, Roberto Martinez a l’embarras du choix en défense centrale pour défier le Japon ce lundi.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Roberto Martinez l’a assuré : tout le monde est disponible. Ce qui renforce la concurrence en défense où toutes les cartes sont sur la table. À charge pour le sélectionneur de choisir la bonne formule.

Kompany encore ménagé ?

Vu le statut de l’adversaire, Roberto Martinez voudra peut-être ne prendre aucun risque avec Vincent Kompany dont il avouait, il y a deux jours, qu’il ne savait pas s’il saurait tenir 90 minutes. À moins d’un bluff de l’entraîneur, la situation ne peut pas avoir drastiquement changé en 48 heures. Et vu que Dedryck Boyata et Thomas Vermaelen sont disponibles, on ne voit pas ce qui pousserait le Catalan à titulariser l’ancien capitaine, à moins qu’il ne veuille absolument donner du rythme et du temps de jeu au défenseur de City avant un éventuel quart de finale.

Vermaelen au détriment de Boyata ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs