Accueil Société

Projet d’attentat en France déjoué: le niveau de la menace n’évolue pas, selon Jan Jambon

A ce stade de l’enquête, il n’y a eu à aucun moment une menace directe contre la Belgique, souligne le parquet fédéral.

Temps de lecture: 2 min

Le couple belge d’origine iranienne interpellé samedi à Woluwe-Saint-Pierre a été placé sous mandat d’arrêt par un juge d’instruction anversois. L’homme de 38 ans et la femme de 33 ans sont inculpés de tentative d’assassinat terroriste et de préparation d’une infraction terroriste, a indiqué lundi le parquet fédéral.

L’enquête du parquet fédéral a été ouverte « sur la base d’informations importantes de la Sûreté de l’État », précise-t-il.

Le niveau de la menace n’évolue pas

Le ministre de l’Intérieur, Jan Jambon, a précisé via Twitter que le niveau de la menace déterminé par l’Ocam n’avait dès lors pas évolué. « Intervention rapide et efficace de la police, de la justice et des services de renseignements. Il n’a, à aucun moment, été question de projets d’attentat en Belgique. L’OCAM maintient le niveau de la menace pour notre pays », écrit-il.

Amir S., né le 26 avril 1980, et son épouse Nasimeh N., née le 20 septembre 1984, sont suspectés d’avoir voulu commettre un attentat à la bombe samedi à Villepinte, au nord-ouest de Paris. Ils visaient une conférence organisée par le parti d’opposition des Moudjahidines du Peuple Iranien (MEK) où 25.000 personnes étaient présentes.

A ce stade de l’enquête, il n’y a eu à aucun moment une menace directe contre la Belgique, souligne le parquet fédéral.

« Magnifique travail »

De son côté, Charles Michel a également réagi à cette intervention sur son compte Twitter. « Merci à nos services de renseignement et de sécurité pour leur magnifique travail à Stockel. Ils ont contribué à déjouer un attentat qui serait commis en France. Une fois de plus la bonne collaboration entre pays partenaires européens porte ses fruits ! », a commenté le Premier ministre.

Le ministre de la Justice, Koen Geens, estime quant à lui que la Sûreté de l’Etat a de nouveau prouvé sa valeur. Il salue le travail de coopération entre les services de coopérations, le tribunal et la police.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Société

Enquête Info «Le Soir»: le Qatar soupçonné de corruption en plein cœur de l’Europe

Quatre interpellations et 16 perquisitions ont été réalisées ce vendredi à Bruxelles dans le cadre d’une vaste enquête anticorruption menée par le parquet fédéral. Un ancien eurodéputé et le patron de la Confédération internationale des syndicats ont été privés de liberté, soupçonnés d’avoir reçu les faveurs du Qatar. Révélations du « Soir » et de « Knack ».

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko