Accueil Belgique Politique

Bart De Wever: «Charles Michel a poussé les parents de Mawda dans un rôle de victime»

Il critique la décision du Premier ministre de recevoir les parents de Mawda.

Temps de lecture: 1 min

Le Premier ministre Charles Michel a placé «les parents de Mawda dans un rôle de victime en les recevant et le gouvernement dans celui de l’auteur», a estimé fin mai le président de la N-VA Bart De Wever lors d’une réunion de son parti, indique lundi VTM sur son site web.

À lire aussi Puissions-nous ne jamais être les parents de Mawda

«Le Premier ministre ne nous laisse pas mener une nouvelle politique en matière de migration», aurait également regretté M. De Wever, d’après le compte-rendu de cette réunion qu’a pu consulter la chaîne flamande.

Après le décès de Mawda, une fillette de deux ans tuée par une balle tirée par la police au cours d’une course-poursuite avec une camionnette transportant des migrants, le Premier ministre avait reçu personnellement ses parents. Une grande erreur aux yeux de M. De Wever. «Le Premier a reçu les parents et a communiqué à ce propos. De cette manière, il a poussé les parents dans un rôle de victime pure et le gouvernement dans un rôle d’auteur», a-t-il estimé.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

56 Commentaires

  • Posté par Bricourt Noela, mardi 3 juillet 2018, 9:06

    Cà y est, il nous apporte une de ses petites phrases tellement convenue qu'elle en est amusante. Lui, le sauveur , a oublié qu'il a toujours préféré rester dans l'ombre. Tellement facile pour ce Monsieur "je sais tout". On est certain d'une chose, cela va plaire . Et on nous dit qu'il est intelligent...

  • Posté par Jules Vandeweyer, mardi 3 juillet 2018, 8:29

    C'est un politicien qui joue son (mauvais) rôle en vue des élections. Charles Michel aussi. Et, ils sont complices. Mawda est pour eux une opportunité de s'affronter (ou de faire semblant). Et cela rapportera électoralement. Par ailleurs, actuellement, Charles Michel ne s'oppose pas aux décisions européennes qui suivent les idées de l'extrême droite.

  • Posté par Petitjean Marie-rose, lundi 2 juillet 2018, 22:15

    M. De Wever fait penser à ces enfants qui poussent le bouchon de plus en plus loin, désespérant d'obtenir une réaction. On peut donc s'attendre à ce que ses attaques contre M. Michel deviennent de plus en plus personnelles et de plus en plus frontales. Ici, il semble a quia quand même : peut-on nier que des parents qui perdent un enfant - et dans des conditions particulièrement tragiques - sont les victimes d'un drame terrible.

  • Posté par LIENARD NORBERT, lundi 2 juillet 2018, 21:01

    Les ONG l ont bien aidé

  • Posté par Olivier Lorent, mardi 3 juillet 2018, 8:27

    Sébastien Beuken, excellent réponse. J'ai adoré. C'est tellement juste.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Info « Le Soir » Voyages du parlement wallon: les dépenses somptuaires de Marcourt et du greffier

Du 11 au 15 novembre 2021, les deux hommes se sont rendus à l’exposition universelle de Dubaï. Vol en classe business contraire au règlement wallon, hôtel à 542 euros la nuit, guide à plus de 3.000 euros, le coût total du voyage est estimé à 19.000 euros d’après les documents obtenus par « Le Soir ». Et c’est loin d’être le seul voyage...

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une