Accueil Belgique Politique

Le taux d’emploi encore trop faible en Belgique

Le taux d’emploi n’a jamais été aussi élevé : 68,5 %. Mais des tensions s’observent sur le marché du travail, en raison du vieillissement et du manque de formation. Dans son rapport annuel, le Conseil supérieur de l’emploi préconise trois axes pour y répondre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Photographie annuelle du marché du travail, le rapport du Conseil supérieur de l’emploi (CSE) a été présenté ce lundi. Avec des motifs de satisfaction et d’inquiétude, savamment pesés pour offrir un équilibre… contrasté et marqué par quelques zones d’ombre. En résumé, l’emploi se porte mieux mais des périls guettent néanmoins celui-ci dans un futur proche.

1

La situation se redresse

« Entre 2015 et aujourd’hui, on a créé 215.000 postes de travail et on a diminué le chômage de 100.000 unités », se félicite d’entrée de jeu Marcia De Wachter, vice-présidente du CSE. Avec pour conséquence une nette amélioration du taux d’emploi, porté à 68,5 % et une population active de 4,5 millions de travailleurs. « Le niveau le plus élevé jamais atteint », insiste-t-elle. Et cela malgré une croissance finalement moins importante qu’escomptée.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par LIENARD NORBERT, mardi 3 juillet 2018, 10:03

    Qu on diminue les allocations de chômage et plusieurs emplois ne seront plus en pénurie en Belgique on gagne mieux sa vie en restant à la maison

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs