Accueil Sports Cyclisme Tour de France

Froome va devoir se faire aimer du public

L’UCI lave le coureur de Sky de tout soupçon de dopage. Fin de l’histoire, mais sans doute pas pour le public, allumé par les commentaires de ces derniers jours.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Dans l’art de l’autoflagellation, le cyclisme reste sans conteste le champion du monde. En l’espace de 48 heures, à peine, il s’est distingué aux yeux du monde entier, révélant son incapacité à gérer le cas de Christopher Froome, le meilleur coureur de la planète. Son incapacité, surtout, à traiter le sujet dans la discrétion requise, à l’abri des médias, des fuites et des commentaires excessifs. Pour reprendre l’expression de Christian Prudhomme interviewé par l’Agence France Presse, on ne peut qu’adouber son résumé : « Quel gâchis ! »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs