Accueil Sports Coupe du monde Les Diables rouges

«Miraculés», «coup de force historique»: la presse internationale salue le «méga comeback» des Diables

Les Belges ont une nouvelle fois impressionné la presse étrangère. Mais plus par leur réaction après avoir été menés 0-2 par le Japon que par leur niveau de jeu…

Temps de lecture: 2 min

La victoire des Diables rouges contre le Japon restera dans les mémoires. En Belgique, mais aussi ailleurs ! Pour l’Equipe, « dans une Coupe du monde russe décidément totalement imprévisible, la Belgique est passée très proche d’une désillusion, après avoir fait preuve d’une grande naïveté face au Japon. » « Miraculée », titre le site du quotidien français. « Quelle fin de match cruelle pour les Japonais », note Le Monde qui qualifie la victoire des Diables d’« incroyable ».

« Présomptueuse et molle, peut-être déjà lancée vers les quarts de finale avec le Brésil, la Belgique a risqué la plus grande des déceptions contre des fiers Japonais », note la Gazetta Dello Sport, qui ajoute « quel gâchis et quelle peur ». El Pais ne peut que constater la remontée des Diables : « La Belgique a réagi à temps… ». « Méga comeback des Belges ! », souligne le Bild, qui avance que la Belgique était presque le prochain favori à quitter la compétition… après l’Espagne et l’Argentine. Pour sa part, Die Welt relève le terrible « drame  » pour le Japon et le « coup de force historique » des Belges au terme d’un scénario inimaginable.

À lire aussi Le rêve brésilien a failli tourner au cauchemar japonais

« Un match dont on parlera dans les prochaines années »

Pour The Guardian, la victoire des Diables restera dans toutes les mémoires. « Cela va devenir un classique de la Coupe du monde, un match intense et chaotique dont on parlera dans les années à venir. En particulier de la dernière action du match, et de cette dernière action… La Belgique est allée d’un bout à l’autre du terrain en un clin d’œil et a marqué. »

« Dans un jour où la Belgique a longtemps douté pour faire des choses simples, Martinez est revenu aux fondamentaux pour remonter un déficit de deux buts, essuyer la sueur et voir les siens se qualifier. Si vous êtes gentils, vous félicitez Martinez d’avoir un plan B, même si la presse belge ne le voit pas de cette manière après le match dans lequel les Diables ont été dominés dans les grandes largeurs », estime Independent.

À lire aussi Le bulletin des Diables après Belgique-Japon

« Le retour gagnant »

Aux Etats-Unis, The Washington Post salue le « retour gagnant » des Belges. Idem pour le New York Times  : « Le Belgique a montré un niveau de classe mondiale et a marqué trois buts consécutifs, dont le dernier dans les dernières secondes. »

À lire aussi Le futur adversaire des Diables: le Brésil répond enfin aux attentes

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par alain Thijs, mardi 3 juillet 2018, 11:23

    Le Japon aurait du gagner face aux arrogants joueurs belges. Dommage.

  • Posté par M. CREMER , mardi 3 juillet 2018, 10:13

    Je ne comprends pas l'acharnement d'une certaine presse dont "Le Soir" contre Meunier depuis le début de ce mondial. Et encore suite au match contre le Japon. Si je lis l'Equipe, je trouve que ce journal louange Meunier pour les 4 caviars qu'il a servi à nos attaquants pendant ce match, dont évidemment celui de la dernière seconde. Une course comme il a faite, après 90 minutes, comme on dit à Bruxelles : "te faut le faire".

  • Posté par Somville Francis, mardi 3 juillet 2018, 7:38

    Avec le respect que j'ai pour V. Kompany, je trouve qu'il ralenti le jeu et qu'il a un manque de vivacité. C'est mon avis, mais ...

  • Posté par Marchand Pierre, mardi 3 juillet 2018, 6:26

    "Naïveté" : c'est le mot qui définit le mieux les Diables, malgré toutes leurs qualités. La Belgique a le niveau pour jouer en quarts, mais pas en demis.

  • Posté par Prevost Stanislas, mardi 3 juillet 2018, 0:21

    Comme d'habitude. Je n'y croyais plus non plus mais gagner alors qu'a 22 minutes de la fin s'est toujours 0-2 bravo. Un goal chanceux de Verthonghen nous relance dans le match; Fellaini égal à lui même après un caviar de hazard. Et que dire du 3e but. La clairvoyance de Courtois vers de Bruyne. Chadli (le meilleur sur le terrain) à la conclusion qui je l'espère aura fait comprendre Martinez de ne plus utiliser Carrasco certainement le diable le plus mauvais sur le terrain (Comme souvent). Un des plus beaux but du mondial. Cela faisait 48 ans qu'un équipe n'avait pas renversé un match en étant mené 0-2 dans un match a élimination directe dans un mondial.. Et encore L'allemagne contre l'Angleterre s'est imposée dans les prolongations. Ce qui relève encore l'histoire de ce match qui restera gravé dans nos mémoires malgré 60 minutes décevantes. Le Brésil sera une autre perd de manche mais qui sait...

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb