Accueil Société Régions Bruxelles

Trouver un sac vert à Bruxelles, c’est toujours la galère

Les quatre recyparks qui vendent les réceptacles à déchets organiques arrêteront le 15 juillet. En attendant, dans les supermarchés, on est en rupture de stock quasi permanante parce que le fabricant ne parvient pas à répondre à la demande.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

C’était décidé, malgré la canicule, ma petite parcelle de pelouse où les fourmis se baladent entre les mauvaises herbes depuis le début du printemps allait (enfin) connaître son toilettage estival.

Bien informé, je décide de ne pas allumer la tondeuse avant d’avoir été acheté un rouleau de nouveaux sacs verts biodégradables, désormais les seuls autorisés à Bruxelles.

Mauvaise idée.

Au Colruyt : pas de trace des sacs. «  Cela fait un mois qu’on n’en a pas, confirme un vendeur. On attend que ça rentre mais la centrale n’a pas de stock. Vous n’avez pas vu l’émission « On n’est pas de pigeons » sur la RTBF ?  » Non. Pas vu.

En avril dernier, un article duSoir sur la difficulté de se procurer les sacs m’avait alerté mais on nous promettait que tout serait réglé avant la mi-juin.

Ah bon ? Au Carrefour Planet d’Auderghem, le plus grand de la capitale, on me regarde avec des yeux ronds. «  Désolé, je ne peux rien faire pour vous. De toute manière, je ne vous les conseille pas. Depuis qu’ils sont biodégradables, ils sont devenus tous fins et se cassent directement.  »

Merci pour l’info, mais on n’a pas vraiment d’alternative.

Juste en face de l’hypermarché, ultime tentative au Brico. Le temple du jardinage ne peut pas nous laisser tomber. «  On n’en a pas et il n’est pas prévu que l’on en reçoive . »

De mauvaise qualité

C’en est trop. Que quelqu’un me passe une fourche. «  Un collègue qui connaît une dame qui travaille à la commune m’a dit qu’ils allaient encore changer de formule car ils se déchirent trop vite. Quand il pleut, ils fondent.  »

Dépité, je constate qu’il est trop tard pour me rendre dans l’un des quatre recyparks de Bruxelles (à Forest, à Neder-Over-Hembeek, à Auderghem et à Woluwe-Saint-Pierre) où l’on est sûr d’en trouver.

Vert de rage à la vue des insectes qui me narguent, je cherche un responsable.

Je soupçonne un complot des frustrés du balcon, m’informe et me ravise.

L’histoire est la suivante : en 2016, Bruxelles Environnement décide que les sacs en plastique verts doivent être remplacés par des biodégradables pour avoir un compost de meilleure qualité.

Bruxelles Propreté est chargé de l’atterrissage concret de la mesure. Des tests sont effectués pendant six mois. Le premier modèle ne convainc pas. Le deuxième est validé.

Au départ, l’agence veut gérer elle-même la production et la vente des sacs via une centrale d’achat mais elle tarde à a être créée. Au printemps, dans l’urgence, Bruxelles Propreté accorde à deux entreprises l’agrément pour en fabriquer. On vient d’apprendre que l’une d’entre elles n’a pas respecté le cahier des charges de fabrication. Voilà pourquoi certains sacs se déchirent et « fondent ».

Les sacs ne sont plus récoltés

Depuis le 1er janvier 2018, les sacs non-biodégradables vendus par les supermarchés ne sont officiellement plus récoltés ni traités. Une « période de transition » a été instaurée afin que chacun puisse écouler ses stocks. Période durant laquelle les sacs « bios » ont fait leur apparition sur le marché. Sauf qu’il n’y en avait pas assez. D’où le fait de privilégier la vente dans les « recyparks ». C’est prévu comme ça jusqu’au 15 juillet. Après, il faudra de nouveau passer par la case grands magasins. Près de 20.000 sacs seraient déjà en stock. Chaque enseigne peut décider de passer commande, ou pas.

Notez que – si tout va bien –, à partir de 2019, Bruxelles Propreté devrait fabriquer elle-même les fameux sacs et assurer le contrôle qualité sur l’intégralité de la chaîne de production.

En attendant, avis à nos lecteurs maçons : c’est compliqué de couler une dalle de béton ?

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo