Accueil Belgique Politique

Les hostilités commencent à Seraing

Le départ d’Alain Mathot (photo) de la politique en général et du mayorat de Seraing en particulier crée de solides convoitises. Une réunion était prévue pour désigner la future tête de liste PS, avant d’apprendre qu’elle était annulée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le départ d’Alain Mathot de la politique en général et du mayorat de Seraing en particulier crée de solides convoitises, ont ouï nos confrères de Sudpresse. Alors qu’une réunion était prévue ce lundi soir pour désigner la future tête de liste PS, suite à l’annonce du retrait d’Alain Mathot, on a appris en milieu d’après-midi qu’elle était annulée.C’est qu’on se presse au portillon. Jeunes, comme Laura Crapanzano, 28 ans, et Deborah Géradon, 31 ans, et moins jeunes, comme Francis Bekaert, Alain Decerf ou encore Alain Onkelinx, qui seraient aussi tentés par l’expérience. Il reste très peu de temps pour se disputer, messieurs dames, puisque le scrutin est fixé au 14 octobre prochain...

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Petitjean Marie-rose, mardi 3 juillet 2018, 23:03

    Qu'est-ce qui préside au choix d'une photo ? Quel message veut envoyer celui qui se laisse ainsi photographier ? Que perçoit celui qui choisit la photo et qu'il veut nous transmettre ?

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs