Accueil Société Régions Brabant wallon

Accueillantes d’enfants: une victoire en Brabant wallon

La coordination des services d’accueillantes du Brabant wallon a fait le forcing pour obtenir un vrai statut. Quatre personnes ont déjà touché leur premier salaire !

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La fin d’un combat ? Le statut salarié que viennent de décrocher les accueillantes conventionnées vit sans doute une période transitoire de deux ans, mais les représentantes des quatorze services concernés en Brabant wallon imaginent mal qu’on puisse un jour faire marche arrière. Après trente ans de combat, c’est une belle victoire. Surtout dans une province où le nombre de femmes qui travaillent est plus important qu’ailleurs.

Les accueillantes conventionnées, ce sont 2.617 femmes – et hommes – selon des chiffres de l’Office de la naissance et de l’enfance (ONE) datant de 2017. Un secteur en pleine mutation avec des personnes que rebute le travail de 6 h du matin à 18 h tous les jours sans être sûres de toucher un salaire fixe. Il suffit d’un enfant malade ou de parents qui partent en congé pour mettre les comptes en difficulté. Ce qui fait qu’en Brabant wallon, entre 2000 et 2017, la moitié des accueillantes ont jeté le gant. On n’en est plus qu’à 190 personnes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Brabant wallon

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs