Accueil Société

La qualité des eaux en Europe s’améliore trop lentement

Les eaux des pays européens sont encore trop impactées par la pollution. Tant en sous-sol qu’en surface. Malgré les directives européennes, l’amélioration est lente.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Parvenir à un « bon statut écologique ». Tel est l’objectif de la législation européenne sur la qualité des eaux dans les 28 Etats membres de l’Union. On n’y est pas encore relève l’Agence européenne pour l’Environnement (AEE), dans un rapport publié mardi. Si les nappes souterraines récoltent un satisfecit avec 78 % des masses en bon état en matière de pollution chimique, ce n’est le cas que pour 38 % des eaux de surface (fleuves, rivières, lacs, etc.). Plus préoccupant, souligne l’Agence, il y a peu de progrès depuis la publication des premiers plans de gestion des bassins-versants. Pourtant de nombreuses mesures visant à améliorer la qualité de l’eau ont été prises en Europe, mais leur effet tarde à se faire sentir. Ce sera sans doute aux alentours de 2020, prédit l’AEE.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs