Bouclage dû au covid, sanctions: sale période pour les Nord-Coréens

En 2018, la Corée du Nord avait participé aux JO d’hiver en Corée du Sud. Mais Pyongyang a annoncé renoncer à ceux de Tokyo. Pour cause de Covid. Et sans doute aussi pour des raisons financières.
Asie-Pacifique
Décodage
Le président Joe Biden observe un travailleur médical qui prépare un vaccin covid-19 lors de sa visite d'un centre de vaccination contre le coronavirus du ministère des Anciens combattants à Washington DC, le lundi 8 mars 2021.
Le chef de la diplomatie de l’UE, Josep Borrell, a qualifié «d’inacceptables» les représailles chinoises.
RTXA7EXM
DAVEGROHL
BELGAIMAGE-171957041
Un verdict-clé pour cette ancienne «femme de réconfort» coréenne.
Lisette Lombé.
Chadaillac (2)
Le «Président élu» a fait de la lutte contre la pandémie de coronavirus sa première priorité.
Michel Rosenfeld.
RTS2KDKB
Le traité New Start avait été signé par les présidents Barack Obama et Dmitri Medvedev, en avril 2010 au château de Prague.
d-20171103-3HTN71 2017-11-03 22:41:18 (2)
RTX3EIFW
Corée du Sud
Shinzo Abe, les yeux baissés et la mine contrite, lors de sa conférence de presse, vendredi à Tokyo.
NKOREA-POLITICS (2)
200819-99-223034_dpai.jpg
d-20180516-3M6WDU 2018-05-16 06:03:48
La Corée du Nord de Kim Jong-un, en 2016, est le dernier en date des Etats à s’être mis en capacité de soutenir une guerre nucléaire.