Accueil La Une Monde

Ceta: Rome dans le sillon des Wallons

Le nouveau gouvernement au pouvoir à Rome menace de ne pas ratifier l’accord UE-Canada.

L’Italie se verrait bien « achever le boulot que la Wallonie a commencé ».

La Chambre des Représentants ratifie ce jeudi.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 6 min

Le forcing. Avancer, à pas pressés, dans un monde où Donald Trump érige des barrières protectionnistes. Ce jeudi, la Chambre des Représentants du parlement fédéral belge ratifie le Ceta, sans attendre le verdict de la Cour de Justice de l’Union européenne demandé par… la Belgique, sous l’insistance des francophones, sur la « légalité » de l’accord commercial avec le Canada entré « provisoirement » en vigueur en septembre 2017. L’avis de la CJUE est attendu pour le printemps 2019, sur la compatibilité avec les traités européens de la cour spéciale érigée pour trancher les différends entre investisseurs et Etats. A en juger par l’appui au Ceta enregistré majorité contre opposition (et abstention du cdH) le 19 juin en commission des Relations extérieures de la Chambre, le vote en plénière ne devrait pas faire l’ombre d’un doute.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs