Accueil Sports Football Diables rouges

Robert Waseige: «Une victoire contre le Brésil effacerait la déception de 2002»

Seize ans après le souvenir douloureux de Belgique – Brésil où le but de Marc Wilmots a été injustement annulé, les Diables rouges recroisent, ce vendredi, la route d’une formation auriverde qui fait figure d’épouvantail dans cette Coupe du monde 2018. Robert Waseige, le sélectionneur de l’équipe nationale en 2002, préface ce choc au sommet.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

5863 jours, c’est le laps de temps entre la dernière confrontation belgo-brésilienne à la Coupe du monde (17 juin 2002) et celle de ce vendredi (6 juillet 2018) qui réunira à nouveau les deux pays sur le devant de l’estrade mondiale. Pour certains, cette longue période semble être une éternité ; pour d’autres, le souvenir de 2002 reste encore bien vivace dans les mémoires. C’est le cas notamment de Robert Waseige, le sélectionneur des Diables rouges de l’époque. À l’occasion de ce quart de finale qui pourrait, en cas de victoire, s’insérer en très bonne position dans le panthéon du football belge, le Rocourtois d’origine – qui a dorénavant pris résidence à Liège – est revenu sur l’épopée belge lors du Mondial disputé au Japon et en Corée du Sud. «  C’était une très chouette aventure

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs