Accueil Société

Dépénalisation de l’IVG: conflit rocambolesque dans la majorité

Un conflit qui pourrait ralentir la signature de la loi.

Info « Le Soir » - Chef du service Politique Temps de lecture: 2 min

Ce mardi, la majorité annonçait un accord inattendu sur la sortie du code pénal de l’avortement.

Mais mercredi, à la surprise générale, la proposition de loi tardait à être rendue publique. Pourquoi ce cafouillage ? Il nous revient que les partis flamands de la majorité se disputent pour savoir… qui va signer en premier la proposition, c’est-à-dire quel parti aura son nom en premier sur le document.

A plusieurs sources, on nous indique que le VLD réclame ces honneurs parce que c’est en partant de leur proposition que le texte est advenu. Mais le CD&V et la N-VA ne l’entendent pas de cette oreille : c’est grâce à leurs concessions et leur sens de la négociation que l’avancée serait intervenue, et il n’y a pas de raison que le VLD en tire les lauriers. Une piste, nous dit-on au CD&V pourrait consister à faire signer le document à la fois par le MR et le VLD, sauf qu’il faut bien que l’un d’eux soit en premier, et le VLD veut la « pole position »… La situation est pour le moins inconfortable pour la majorité. Certes, le texte pourrait être voté avec une seule signature, par exemple celle du MR, au balcon dans cette affaire. Mais ce serait un bien mauvais signal sachant que ce texte a été présenté comme un compromis de la majorité, ce qu’il est effectivement. Ce problème de signature ne devrait pas empêcher la prise en considération du texte par le Chambre, jeudi. Mais pour le premier débat en commission mardi prochain, il serait opportun que la majorité se rabiboche. Dans les rangs gouvernementaux, certains se disaient affligés mercredi qu’un texte aussi important sur le plan éthique trébuche sur une querelle de signature…

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Burniat Walter, jeudi 5 juillet 2018, 12:36

    Ils se bousculent au portillon des communales, avant les autres élections. Pas très digne. Pas très digne ni progressiste la mouture de la Loi proposée. L'alliance fédérale actuelle est fondamentalement réactionnaire.

  • Posté par André Jean-paul, jeudi 5 juillet 2018, 14:48

    C'est l'opposition (le PS et écolo en tête) qui a voulu cette réforme... pas celle proposée par le gouvernement , pas une dépénalisation de l'avortement mais bien une banalisation de l'avortement ... Vous avez dit populisme

  • Posté par Christiane Bruneau, jeudi 5 juillet 2018, 9:27

    Pauvre Belgique !Pauvres petits canards dans leur mare ! Peut-être devrons nous tous vous éjecter lors des prochaines élections.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une