Accueil Sports Coupe du monde Les Diables rouges

Les Diables sur un gazon ami: la pelouse de la Kazan Arena est made in Belgium

Nous portera-t-elle chance comme en juin 2014 à São Paulo, où les Diables avaient battu la Corée du Sud (0-1, but de Vertonghen à la 78e) ? C’est en tout cas de nouveau sur une pelouse hybride made in Belgium que les Belges affrontent le Brésil ce soir à la Kazan Arena. Espérons que ce gazon ami constitue un premier 12e homme.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

«  Si les Diables perdent, ce ne sera pas dû à la qualité du terrain !  », sourit Marc Vercammen, directeur général de Tarkett Sports, la société de Termonde spécialisée dans les terrains hybrides, GrassMaster, depuis 1989. «  Je me réjouis cependant de les voir en finale !  », ajoute-t-il directement.

Le principe de ces terrains hybrides consiste à renforcer le gazon naturel par 20 millions de fibres artificielles injectées tous les 2cm et ce jusqu’à 18cm de profondeur. Ce qui renforce les racines naturelles et permet une parfaite pratique du foot en toutes conditions météorologiques.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs