Accueil Sports Coupe du monde

Roberto Martinez: «Le groupe est prêt. Nous sommes confiants» (vidéo)

Le sélectionneur des Diables rouges s’est exprimé devant la presse peu après l’arrivée des joueurs à Kazan, là où ils disputeront leur quart de finale contre le Brésil. Il est accompagné de l’attaquant Romelu Lukaku.

Temps de lecture: 3 min

Les Diables rouges sont arrivés ce jeudi après-midi à Kazan, en Russie, où ils disputeront leur quart de finale contre le Brésil, ce vendredi soir à 20h (heure belge). Le sélectionneur des Diables, Roberto Martinez, s’est exprimé face à la presse ce jeudi, accompagné de l’attaquant Romelu Lukaku.

Pour Roberto Martinez, « les deux équipes sont très similaires en termes de qualités. La différence, c’est que nous n’avons jamais gagné une Coupe du monde ». « Nous savons pourquoi nous sommes là. Le groupe est prêt. La mentalité est bonne, nous sommes confiants ».

Sur les changements qu’il pourrait apporter dans son onze : « Quand tu es dans une Coupe du monde, tu ne peux pas seulement compter sur 11 joueurs. Ce qui est important, c’est la façon dont nous allons aborder ce match vendredi, en sachant que chacun est capable d’apporter à l’équipe. »

Lorsque les journalistes demandent à Roberto Martinez si les Diables pensent pouvoir gérer le stress et la pression, le sélectionneur répond : « C’est une immense occasion. On ne peut pas faire semblant de ne pas en avoir conscience. Mais on a travaillé si dur, les signes sont positifs, on a tellement hâte d’y être, je sens qu’on est plus prêts qu’on ne l’a jamais été ».

Est-ce qu’Eden Hazard sera la star de la soirée ? Pour Roberto Martinez, « il a été un vrai capitaine, un vrai leader, et il a toujours été lui-même. Quel que soit le moment, il est toujours là, disponible ». « Quand on regarde Eden Hazard, ça fait du foot un sport magnifique et ça donne le sourire ».

Roberto Martinez à la Roja

Selon la presse espagnole, le sélectionneur des Diables rouges, serait dans le viseur de la fédération espagnole pour remplacer Fernando Hierro à la tête de l’équipe nationale, la Roja. Cette rumeur était l’objet de la toute première question adressée à Roberto Martinez lors de la conférence de presse. Le sélectionneur l’a immédiatement ignorée pour parler du match contre le Brésil et de ses joueurs. « Le Brésil mérite tous les meilleurs adjectifs pouvant qualifier une équipe de football ».

Lukaku confiant, et impatient d’avoir Neymar pour adversaire

A la veille du match contre le Brésil, Romelu Lukaku s’est montré confiant, tout en ayant conscience de la difficulté. « Si on a l’opportunité de gagner le match de demain, le match suivant sera toujours plus important. Ce sera un bon test. On sait que ça ne sera pas facile, mais on a les qualités pour faire la différence  », a déclaré Romelu Lukaku. Interrogé au sujet du joueur brésilien Neymar, Romelu Lukaku considère qu’il « n’est pas un acteur. Il est l’un des meilleurs joueurs du monde », a-t-il déclaré. « Je vais l’avoir comme adversaire pour la deuxième fois et j’ai très hâte ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Coupe du monde au Qatar

Analyse Coupe du monde: le Maroc bouscule l’ordre mondial

À l’aube des quarts de finale, on retrouve encore cinq nations européennes, les deux cadors du continent sud-américain (Brésil, Argentine) et un invité surprise africain. À son niveau, le Maroc a en quelque sorte chamboulé la hiérarchie établie.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb