Accueil Culture Musiques

Les chiffres fous de l’édition 2018 de Rock Werchter: jamais autant de groupes ne s’y sont produits

Près de 100 groupes étaient à l’affiche du festival pour cette édition 2018 sur les quatre scènes du festival.

Temps de lecture: 2 min

Jamais autant de groupes ne s’étaient produits à Rock Werchter auparavant : cette année, ils sont 96, dont 13 Belges. Presque tous chantent et rappent en anglais, ici et là se font toutefois entendre quelques paroles en français. Ceux qui veulent écouter du néerlandais se tourneront pour leur part vers la scène hip-hop avec le Belge Stikstof et le Néerlandais Sevn Alias.

Un frère et une soeur fêtent cette année leur première participation à Werchter. Les spectateurs ne les retrouveront cependant pas sur la même scène… Angèle se produira en effet samedi sur The Barn, tandis que Roméo Elvis foulera dimanche celle du Klub C. Pour l’anecdote, leur père, le chanteur Marka, ouvrait le festival il y a 36 ans. Il était alors le bassiste de la formation « Allez Allez ».

À lire aussi A Rock Werchter, les têtes d’affiche font à nouveau rêver

Quatre scènes et 109 nationalités

À ses débuts, le festival ne comptait qu’une seule scène. Vingt ans plus tard, un deuxième podium (la « Pyramid Marquee », à l’époque) était installé, puis un troisième en 2012 et, enfin, un quatrième. Baptisé The Slope, il accueille les jeunes loups de la musique. L’artiste la plus jeune, la Belge de 18 ans Emma Bale, y a donc sa place. À 66 ans, David Byrne est le doyen du festival. Il se produira quant à lui le dernier jour sur la scène The Barn.

Rock Werchter pourra compter sur des festivaliers venant de 109 pays pour assurer l’ambiance. Les pays voisins de la Belgique sont bien représentés mais de nombreux amateurs de musique irlandais, israéliens, américains et suisses ont également fait le déplacement. La compagnie de transport flamande De Lijn a déjà amené quelque 28.500 festivaliers jusqu’au site : 8.500 hier/mercredi et 20.000 ce jeudi.

À lire aussi Ed Sheeran, seul sur le toit du monde

Jusqu’à présent, 40.000 bouchons d’oreilles ont été distribués. Les 7.000 collaborateurs du festival arpentent le site chaque jour pour rappeler aux fêtards de boire beaucoup (d’eau). Et parce qu’eux aussi doivent s’alimenter, 9.500 pains sont prévus pour ces travailleurs.

Nouveauté cette année : des bus assurent une liaison nocturne jusqu’à Bruxelles, via Louvain. Le service doit toutefois être réservé à l’avance. Les park-and-rideparkings font également leur apparition : les festivaliers peuvent les rejoindre en voiture puis continuer à vélo jusqu’à Werchter.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une