Accueil Sports Coupe du monde Les Diables rouges

La presse brésilienne redoute les Diables rouges, «l’une des équipes les plus efficaces du tournoi»

Les journaux brésiliens restent néanmoins confiants : si les Diables veulent gagner, ils devront faire « le poids face au maillot jaune de l’équipe brésilienne ».

Journaliste au service Web Temps de lecture: 2 min

Brésil – Belgique : un match aux allures de finale que tout le monde attend. Et ce n’est pas la presse brésilienne qui dira le contraire. « Avec deux équipes techniques et offensives, la rencontre entre le Brésil et la Belgique donne l’espoir de voir du grand football », titre le quotidien O Globo, qui estime que le match sera « un jeu d’équilibre permanent, une rencontre de joueurs experts dans les duels ».

Si plusieurs journaux brésiliens redoutent « l’une des équipes les plus efficaces du tournoi », tous ne sont pas pour autant inquiets. À Notícia rappelle d’ailleurs que la Belgique n’a jamais gagné la Coupe. « La plus grande réussite du pays en football a été la médaille d’or aux Jeux Olympiques d’Anvers en 1920 », écrit le journal, qui note néanmoins que la Belgique a « la qualité nécessaire pour en rêver en Russie ». « Mais il ne sera pas facile de vaincre la tradition et le poids du maillot jaune de l’équipe brésilienne ». C’est néanmoins l’occasion pour les Diables d’être « reconnus pour leur talent d’athlètes ».

À lire aussi Les cinq matchs de légende des Diables avant Brésil - Belgique

Des similitudes entre les deux équipes

Le Correio Popular pointe les similitudes entre les deux équipes : « habiles et offensives, pleine d’étoiles qui évoluent dans les plus grands clubs européens ». La Belgique a-t-elle pour autant une chance contre Neymar et sa troupe ? « Avec 12 buts marqués, c’est la meilleure attaque de la compétition », s’inquiète le journal.

Mais ce ne sera pas seulement un affrontement entre la Seleçao et les Diables rouges : « le match marquera aussi un duel entre deux entraîneurs (Tite et Martinez, ndlr) venus sauver des générations après des échecs successifs », note le Folha de São Paulo.

À lire aussi Enfants sans père, indigènes, racisme: l’équipe nationale brésilienne, miroir des tensions

Eden, joueur le plus redouté

Le joueur le plus redouté ? Sans aucun doute Eden Hazard, comparé par la presse étrangère à Neymar. Il donnera sans aucun doute du fil à retordre au défenseur Fagner, titularisé au poste d’arrière droit suites aux blessures de Dani Alves et Danilo. Mais le Jornal Do Brasil tempère : « la meilleure attaque de la Coupe du monde, la Belge, va rencontrer la meilleure défense, la Brésilienne ».

► Les dernières infos sur la Coupe du monde en direct

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Van Wemmel Thierry, vendredi 6 juillet 2018, 11:43

    Ce n'est que de la manipulation en tentant de profiter de l'avantage psychologique que donne la position de challenger.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb