Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

Marche: un test grandeur nature pour «BE-Alert»

Ce mercredi, huit communes de la province de Luxembourg, dont Marche, ont testé « BE-Alert », un système mis en place au niveau fédéral ayant pour objectif d’alerter les citoyens lorsqu’une situation d’urgence est en cours. Ce test grandeur nature avait aussi pour objectif de mieux faire connaître ce service afin d’augmenter le nombre d’abonnés. En Luxembourg, 37 communes adhèrent déjà à ce système mais seulement 5.073 citoyens s’y sont inscrits.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

T est BE-Alert. Ceci est un test. Vous ne devez rien faire. Motivez vos amis et votre famille à s’inscrire à www.be-alert.be ». Ce message, une partie des citoyens abonnés au service BE-Alert l’ont reçu via un sms envoyé sur leur smartphone ce jeudi.

Dans notre province, huit communes sur les 37 qui adhèrent actuellement à BE-Alert ont participé au test grandeur nature proposé par les instances fédérales en charge du système. Cela a notamment été le cas à Marche. « Nous avons été ville-pilote en 2014, rappelle Nicolas Druez, responsable de crise sur le plan de la communication. Depuis deux ans maintenant, les instances fédérales ont validé le système. Toutes les communes intéressées peuvent y adhérer. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs