Accueil Culture

«L’artistique ici a un rôle plus marginal»

Jan Goossens dresse pour nous le bilan de ses premières saisons.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 5 min

Jan Goossens avait des envies de révolution lorsqu’il a pris la tête, il y a trois ans, du Festival de Marseille (de fin juin à mi-juillet). Le directeur artistique voulait s’inspirer de son passage au KVS, le théâtre royal flamand de Bruxelles qu’il a totalement transformé en dix ans, le connectant à la diversité sociale et multiculturelle de la capitale belge. Il nous livre son sentiment.

Qu’est-ce qui a changé ici depuis votre arrivée ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs