Accueil Société Régions Hainaut

Charleroi: partager, entre réseaux, l’usage des bâtiments scolaires

Trois opérateurs d’enseignement ont passé un acte de cession de leurs droits d’usufruit sur les bâtiments. Ils obtiennent de ce fait des droits réels d’usage sur tout l’immobilier du projet. Du jamais vu depuis le pacte scolaire de 1958.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Imaginez des profs de l’enseignement libre qui viennent donner cours dans l’établissement provincial d’à côté, ou qui élaborent un programme d’apprentissage avec leurs collègues de l’officiel. Impensable ? C’est pourtant la révolution qui se prépare à Charleroi, dans le cadre de la Cité des métiers (CDM). Du jamais vu depuis l’entrée en vigueur du Pacte scolaire en 1958, encourageant le cloisonnement des réseaux. Cette semaine, les trois opérateurs d’enseignement secondaire associés dans ce projet ont convenu de se céder mutuellement des droits d’usage réels sur leurs bâtiments respectifs. Cela signifie concrètement que chacun sera un peu chez lui dans les infrastructures de l’autre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Hainaut

Festival au Carré: la ville est une fête!

Pour son grand retour après deux annulations, le Festival au Carré voyage dans toute la ville de Mons et aux alentours, au Manège mais aussi dans les jardins et sur les places publiques. Avec un motto : vous faire vivre des expériences singulières.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs