Accueil Société

Mahoux: «Reconnaître les réfugiés environnementaux»

Le sénateur socialiste a proposé à l’Union interparlementaire, les parlements du monde entier, d’œuvrer à la création d’un statut pour les réfugiés poussés à fuir par les catastrophes naturelles et climatiques.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Cela fait quelques années que de plus en plus de recherches se penchent sur les liens entre les catastrophes environnementales et les migrations. Quand et comment des populations se déplacent-elles lorsqu’elles sont soumises à un stress environnemental extrême (une sécheresse, des inondations, l’avancée du désert…) ? Reviennent-elles sur leurs traces lorsque la situation semble s’être améliorée ? Ont-elles toujours les moyens de se déplacer ? Comment refont-elles leur vie ? Il est difficile d’identifier un seul facteur dans une décision de fuir l’endroit où l’on vit. Mais on sait aussi que les changements climatiques vont aggraver le problème.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs